Nos appellations

Ce vin, issu de parcelles situées sur le village de Meursault et à sa périphérie, est produit sur des terres argileuses et sur gravier.

Cuvée phare du domaine

Une cuvée de vignes âgées de 15 à plus de 25 ans , la « cuvée des Coutures».
L'autre cuvée, des vignes entre 35 et plus de 60 ans, la « cuvée des Ormes ».
A partir du millésime 2017, une nouvelle dénomination de l'appellation a été acceptée
par l'INAO. Désormais, ce vin s'appellera BOURGOGNE COTE D'OR.
Bourgogne Côte d’Or : une naissance très attendue dans la famille des Bourgogne
Les professionnels de Côte de Beaune et de Côte de Nuits plébiscitent la reconnaissance de cette Appellation Régionale identifiée depuis une vingtaine d’années. Ils souhaitent ainsi mettre en valeur des parcelles de Bourgogne aux caractéristiques bien spécifiques. L’INAO leur a donné raison.
Pour offrir toute sa dimension à cette appellation, il fallait un nom porteur de sens et de valeur. Ce n’est cependant pas au département éponyme, mais à la Côte viticole que le Bourgogne Côte d’Or doit son nom (voir encadré). En effet, son aire de production s’étend à travers tous les villages de la Côte de Beaune et de la Côte de Nuits, depuis le sud de Dijon jusqu’aux Maranges. Un potentiel de 1 000 ha plantés de Pinot Noir pour les vins rouges et de Chardonnay pour les blancs.
Cette dénomination permettra, notamment, de différentier les vignobles de production de Bourgogne, qui apportent chacun leurs spécificités. Une autre façon de redécouvrir la Bourgogne et ses mille et une facettes.
La création du Bourgogne Côte d’Or s’accompagne de conditions de productions plus strictes, garantes d’une qualité revendiquée :
 Comme pour les appellations Village, la densité de plantation est fixée à 9 000 pieds/ha (contre 5 000 pieds/ha au minimum pour les Bourgogne)
 Les rendements objectifs sont de 66 hl/ha en blanc et 58 hl/ha en rouge
 Le degré minimum est également calqué sur celui des AOC Village, à 11° pour les blancs et 10,5° pour les rouges
 Les vignes concernées sont toutes situées dans la Côte, essentiellement sur le piémont, en bordure des appellations Villages.

Le saviez-vous ? Pour un même nom, deux usages et deux origines ! C’est en référence à l’orientation de la Côte viticole que les vignerons ont baptisé l’appellation Bourgogne Côte d’Or. La Côte d’Or est ici le diminutif de Côte d’Orient, c’est-à-dire « orientée à l’est ». Symbole des Côte de Beaune et Côte de Nuits, cette disposition favorable explique en partie l’excellence des vins, qui bénéficient d’une exposition privilégiée au soleil levant. Le département de Côte-d’Or (avec un trait d’union) a, quant à lui, été baptisé par l’Assemblée Nationale au 19ème siècle pour une raison bien plus bucolique. Dans ce cas, le nom fait référence à la magnifique couleur dont se parent les vignes juste après les vendanges.

Cette cuvée provient d’une sélection, à la vendange, de parcelles situées sur le village de Meursault

Cette parcelle est située sur le lieu-dit « le Tesson »

Cette cuvée provient de l’assemblage à la vendange de plusieurs parcelles agées de plus de 50 ans, composées de sous-sols se complétant

Ce Meursault provient d’une parcelle issue d’un des plus beaux climats du village, entourée des premiers crus « les charmes » et « les genevrières ».

Meursault doit sa réputation à ses prestigieux vins blancs ; cependant on y produit un peu de vin rouge en raison de sa proximité avec Volnay.

Cette parcelle est enclavée entre les terroirs de Savigny les Beaune et Aloxe-Corton et «profite» donc de cette situation géographique de ces prestigieux voisins, pour lui apporter à la fois corps et bouquet.